Close
Loading...

Robe médiévale en velours de coton

Cette robe de velours médiévale est coupée près du corps.
 Le décolleté et les manchettes sont munis d’un pastilage en satin et le centre avant est boutonné avec de nombreux boutons métalliques. Des boutons sont également montés sur les manchettes. La robe longue au sol a l’air très noble grâce à son lourd velours de coton et les détails discrets soutiennent ce look.

Plus de détails


79.00€ TTC

Nous vous conseillons 30 autres produits dans la même catégorie :

La coupe de la robe s’inspire des représentations médiévales du XIIIe au XVe

siècle. Alors que l’habit de la femme avant cette époque était plutôt coupé et dissimulait les formes du corps, les vêtements de plus en plus corporels. C’est à cette coupe proche du corps que la cotehardie originellement née en France de la Cotte lâche (en allemand à peu près audacieuse Cotte)doit probablement son nom.

Un cotehardie est caractérisé par des lacets ou une barre de boutons au centre

avant. Les boutons sont apparus pour la première fois à cette époque et ont finalement permis un ajustement serré. Les nombreux boutons ont été serrés, de sorte qu’ils n’ont pas sauté par la structure étroite. Le décolleté de plus en plus large était également caractéristique de ces robes et très populaire auprès des dames de la fin du Moyen Âge et de la Renaissance. Habituellement, la cotehardie était combinée avec un sous-vêtements, un voile et une ceinture étroite.

Les représentations d’une cotehardie datant de l’époque se trouvent .B dans le Rosaire, un versroman français du XIIIe siècle (titre original: Le Roman de la Rose), ou dans le Speculum humanae salvationis,un livre d’édification chrétien (miroir de salut) du début du XIVe siècle.

La robe trouvée dans la lande de Moy, en Irlande, qui est classée entre le 14ème et le 15ème s., est également une cotehardie avec de nombreux boutons.

Le velours est arrivé en Méditerranée au 14ème et a été tissé principalement en

Italie. La conception élaborée et le fait que ce tissu était le plus souvent fait de soie ont fait des robes de velours des vêtements exclusifs. Le velours était très populaire dans la mode bourguignonne et à la Renaissance.

Détails:

- Tailles disponibles: S, M, L, XL, XXL - Couleur: noir (également disponible: rouge, vert) - Matériau: 100% coton - longueur totale à la taille M: environ 150 cm (mesuré du point d’épaule le plus élevé) - Instructions de soin: l’office de coton ne doit pas être mis dans la machine à laver, car le velours est alors irrévocablement froissé.

Il ne faut pas non plus repasser le velours, car le flor perd sa profondeur. Nous vous recommandons de brosser des taches légères avec la brosse à vêtements dans le sens du florin. Pour les impuretés plus grossières, nous recommandons d’ajouter la robe au nettoyage.


Tableau des Tailles - Femmes - Robes
TailleSMLXLXXL
Tour de poitrine (en cm)8896104116128




Cette robe de velours médiévale est coupée près du corps.
 Le décolleté et les manchettes sont munis d’un pastilage en satin et le centre avant est boutonné avec de nombreux boutons métalliques. Des boutons sont également montés sur les manchettes. La robe longue au sol a l’air très noble grâce à son lourd velours de coton et les détails discrets soutiennent ce look.

" />
Demande de devis pour un événement