Close
Loading...

Epées médiévales

Vous devez être majeur pour acquérir de l'armement et des épées.
Vous avez un grand choix d'épées qui soit, pour toutes les pratiques.
Soit pour le combat soit de collection. Toutes sont en acier forgé de qualité ou en bois pour l'entrainement au combat.
vous pouvez personnaliser certaines epees ; en y faisant graver votre nom ou une phrase ou un blason. ou un symbole
La gravure entraine un rallongement du délai de livraison.

écrivez-nous: infos@epees.fr

L’épée est l’arme principale depuis l’époque antique jusqu’à l’époque récente en sport de combat.
Que savons-nous des épées ?
Bien que les épées diffèrent grandement dans leur manipulation et ont développé de nombreuses formes différentes depuis les premières épées de l'âge de bronze, la plupart sont basées sur une construction similaire. Dans cet article, nous présentons les différentes composantes de l'épée et de leurs fonctions. Une lame se compose de la feuille de lame et d’une extrémité plus fine qui servira de garde. C’est une partie importante, qui relie le pommeau avec la lame et doit endurer beaucoup dans la bataille. Non visible elle peut être décrit comme une longue épine à l'extrémité de la lame, qui traverse la poignée battue à plat ou pliée au pommeau. La feuille de lame a déjà sa forme extérieure après forgeage. Les bords latéraux légèrement inclinés s'exécutent sur un sommet en arches. La section transversale de la feuille de lame a souvent la forme d'un losange. L'épaisseur au milieu de la feuille est appelée une crête. La garde d'une épée se compose de la poignée du pommeau et de la garde. Le pommeau empêche le guerrier de sentir l'épée glisser hors de sa main et régule le centre de gravité de l'épée avec son poids. Il forme donc un contrepoids à la lame et empêche l'épée de devenir trop pesante. Entre la poignée et la lame se trouve la barre de garde en travers. Elle protège la main contre les coups de l'adversaire et de glisser. Depuis des siècles, de nombreuses formes et combinaisons différentes de gardes peuvent être trouvées.
Au début du moyen âge, le forgeron a complété son travail lui-même en coupant la lame forgée. À la fin du moyen âge, lorsque les épées devinrent des produits de masse, ce métier prit une autre forme plus efficace et la fabrication de l’épée a été plus sophistiqué. La lame a été faite à double tranchant avec une gouttière au centre pour l’alléger sans lui faire perdre son efficacité. Les épées bâtardes ou à deux-mains ont été créées, cela a donné un meilleur contrôle au guerrier sur son épée dans certaines situations.
L’épée a existé depuis la préhistoire, fabriquée en bronze de 60 cm de long, les fouilles archéologiques ont permis de se faire une idée précise environ 4000 ans avant JC. Ce sera une arme de prestige réservée à l’élite car compliquée à fabriquer. Les épées de l’antiquité celtiques romaines ou gauloises seront encore des épées relativement courtes qui s’allongeront au fil du temps. Le glaive (gladius) arme mythique sera une arme de taille et d’estoc c’est-à-dire pour frapper et percer. La spatha, épée plus longue sera importée par les peuplades du nord et appropriée par les cohortes romaines.

Au moyen-âge l’épée médiévale s’inspire aussi des armes scandinaves l’épée mérovingienne longue avec un pommeau triangulaire, muni d’un anneau. La lame est désormais en acier, après le bronze à base de cuivre, le fer, la lame devient plus résistante et forgée au charbon ce sera déjà le grand succès des forgerons de Tolède. Le pommeau s’arrondit, la lame est plus effilée et pointue. Elle doit maintenant être capable de transpercer les cottes de mailles en acier et passer à travers les plats qui constituent les premières armures. Le port de l’épée évoluera aussi, simple boucle en cuir à la ceinture il aura très vite son fourreau protecteur évitant les blessures au fantassin ou au cavalier.
Les épées ont perdu avec le temps de leur intérêt avec l’arrivée d’armes à projectiles. Elles serviront encore sous forme de sabre ou de baïonnettes à l’époque napoléonienne ou pendant la première guerre mondiale.
Aujourd’hui l’épée est rangée comme un sport : l’escrime
Demande de devis pour un événement