Close
Loading...

Rapière Pappenheimer 17ème siècle avec fourreau

Longue lame en acier  EN45 à double tranchant avec section transversale diamant et pointe pointue. Les bords ne sont pas aiguisés et la lame est vissée au pommeau.
Les plaques de protection sont doublées de velours rouge et la poignée en bois est enveloppée de fil d'acier torsadé. La livraison comprend un fourreau en bois couvert de cuir noir avec une gorge et pointe d'acier

Plus de détails


130.19€ TTC

Nous vous conseillons 30 autres produits dans la même catégorie :

La rapier eapparut pour la première fois vers 1500 et resta l'épée de choix de la noblesse et de la bourgeoisie européennes jusqu'à la fin du XVIIe siècle. Principalement conçu comme une arme d'estoc (encore assez efficace à couper), cette épée Renaissance à une  longue lame mince, pointue et garde élaborée en forme de panier a été principalement utilisé par les nobles pour les  militaires et à des fins civiles. elle jouissait d'une grande popularité dans les formes les plus variées à travers l'Europe comme une arme d'escrime, d'auto-défense ou de duel et est finalement devenu un symbole de statut et un accessoire de mode essentiel à la tenue de tout gentleman ou officier.
La rapiere pappenheimer (ou Pappenheim-hilt) qui a émergé en Allemagne au début du 17ème siècle, a été principalement caractérisée par l'ajout de deux gardes-obus percés qui ont fourni une meilleure protection des mains sur le champ de bataille ou le terrain de duel. La désignation moderne de ce type particulier de rapier dérive du nom de Gottfried Heinrich Graf zu Pappenheim, un comte allemand et maréchal de campagne dans l'armée impériale pendant la guerre de Trente Ans qui a promu et popularisé son utilisation comme arme de poing parmi les officiers de son célèbre régiment de cuirassiers.


Demande de devis pour un événement