Close
Loading...

Poignard romain Dura-Eurupos avec fourreau, 3ème siècle après JC exemplaire unique

Dura-Europos était une ville fortifiée fondée en 303 avant JC sur les rives de l’Euphrate (Syrie) et conquise par les Romains en 165 après JC. En raison de sa situation géographique au carrefour de plusieurs empires, c’était un creuset de cultures et de traditions. Il est resté aux mains des Romains pendant près d’un siècle avant d’être conquis par les Sassanides perses en 256-257 après JC.

Plus de détails


85.85€ TTC

Nous vous conseillons 30 autres produits dans la même catégorie :

Après la conquête et la déportation de toute sa population, la ville a été abandonnée et laissée à la décomposition, jusqu’à ce qu’elle disparaisse finalement complètement sous des couches de sable. Il a été redécouvert par hasard dans les années 1920 et s’est avéré être un site archéologique incroyablement important, où au fil des ans, une multitude de découvertes protégées par les sables du désert ont été mises au jour - des murs et des fresques à divers artefacts et même des restes humains de soldats sassanides et romains.

Le poignard romain tardif que nous proposons ici est basé sur des fragments de plaques ornementales de gaine métallique trouvés lors de fouilles à Dura Europos (1928-1937) et à Budapest, en Hongrie. Sur la face, la gaine en bois / cuir rouge est décorée d’une plaque en laiton ajourée appelée contre-raccord. Bien que seulement environ 200 spécimens aient survécu à ce jour, les résultats de l’enquête suggèrent que ce type d’essayages vaginaux décoratifs, ainsi que la forme particulière de la gaine en forme de cuillère, étaient des caractéristiques établies des doublures de couteaux romains de la fin du 2ème au 4ème siècle. Le fourreau est également équipé de deux anneaux en laiton et d’un bracelet en cuir. D’autres raccords de comptoir trouvés suggèrent que de tels fourreaux étaient suspendus à la ceinture au moyen d’un cordon et portés horizontalement, l’embout inhabituel servant de contrepoids au manche du poignard.

Comme le poignard Dura lui-même n’est plus conservé, cette reconstruction est basée sur des parties de lames et de poignées de spécimens survivants ou partiellement conservés du 3ème siècle (trouvés en Hongrie, au Danemark et en Suisse, entre autres). Contrairement au Pugio large et à double tranchant du début de l’Empire romain, la lame ici est beaucoup plus étroite et a un seul bord de coupe incurvé et un dos légèrement incliné. Il est fabriqué en acier à ressort EN45 et non affûté. Le manche est en bois, la pince et le bouton sont en laiton. Fait intéressant, le capuchon du manche montre certaines similitudes avec les boutons qui ont ensuite été utilisés dans certains couteaux Sax pendant la migration et l’âge viking.

Il est souligné que ce poignard romain ne convient pas aux combats de spectacle. Il est conçu comme un objet de collection ou un objet décoratif et est également idéal comme accessoire, par exemple pour compléter votre costume. Cette pièce finement conçue de l’histoire romaine rendra votre représentation d’un légionnaire de la fin de l’Empire romain encore plus authentique.

Détails:
- Matériel: Lame en acier à ressort EN45 (acier au carbone, non antirouille), poignée en bois, pince et bouton en laiton
coulé - Longueur totale: env. 31,5 cm
- Longueur de la lame: env. 19,5 cm
- Longueur de la poignée: env. 12 cm
- Épaisseur de la lame: env. 4 mm / 3 mm (bords de coupe env. 1 mm)
- Largeur maximale de la lame: env. 2,2 cm
- Y compris gaine en bois avec couvercle en cuir rouge, raccords et anneaux de support en laiton
- Poids sans fourreau: env.207 g
- Poids avec gaine: env.342 g

Les spécifications ci-dessus peuvent varier légèrement d’un spécimen à l’autre.

L’acier utilisé ici n’est pas exempt de rouille et peut présenter de légères traces de corrosion. Nous vous recommandons d’entretenir la lame régulièrement, par exemple avec Ballistol, une huile universelle idéale pour la conservation des produits en acier.

Dura-Europos était une ville fortifiée fondée en 303 avant JC sur les rives de l’Euphrate (Syrie) et conquise par les Romains en 165 après JC. En raison de sa situation géographique au carrefour de plusieurs empires, c’était un creuset de cultures et de traditions. Il est resté aux mains des Romains pendant près d’un siècle avant d’être conquis par les Sassanides perses en 256-257 après JC.

" />
Demande de devis pour un événement