Close
Loading...

Casque Morion

Le morion, symbole de la découverte de l'amérique par Christophe Colomb, fut mis en fait à la mode par les Allemands au milieu du XVIe siècle et gagna une grande popularité auprès de toutes les armées européennes

En acier décoré de clous en laiton doré avec une jugulaire en cuir pour un maintien parfait sur la tête

Plus de détails


76.44€ TTC

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté:
Nous vous conseillons 30 autres produits dans la même catégorie :

Le morion, symbole de la découverte de l'amérique par Christophe Colomb, fut mis en fait à la mode par les Allemands au milieu du XVIe siècle et gagna une grande popularité auprès de toutes les armées européennes. Il équipa d'abord les piquiers puis les gardes des villes et les gardes personnelles. Puis, pendant un siècle, il servit à la cavalerie légère, aux arquebusiers et à l'infanterie. Il fut tout spécialement rendu célèbre par les Espagnols durant la Renaissance, notamment les conquistadors. Aujourd'hui, il est encore porté par les Gardes suisses du Vatican

en acier épai, bordures doublées à porter sur un bonnet

Un morion est un type de casque ouvert originaire du Royaume de Castille (Espagne), utilisé du début du XVIe au début du XVIIe siècle, ayant généralement un bord plat et une crête de l'avant vers l'arrière. Son introduction a été  contemporain avec l'exploration de l'Amérique du Nord, centrale et du Sud. Des explorateurs comme Hernando de Soto et Coronado les ont peut-être fournis à leurs fantassins dans les années 1540.

 

L'emblématique morion, bien que populairement identifié avec les premiers explorateurs et conquistadors espagnols, n'a été utilisé qu'après la conquête du Mexique par Hernon Cortés ou la conquête des Incas par Francisco Pizarro en Amérique du Sud. Il a été largement utilisé par les Espagnols, mais trente à quarante ans plus tard était également commun parmi les fantassins de nombreuses autres nationalités européennes. Les faibles coûts de production ont contribué à sa popularité et à sa diffusion, bien que les officiers et les gardes d'élite[2] aient le leur minutieusement gravé pour afficher leur richesse et leur statut

La crête ou le peigne sur le dessus du casque a été conçu pour le renforcer. Les versions ultérieures avaient également des gardes de joue et même des plaques avantamovibles pour protéger le soldat contre les coupures d'épée.
La forme du morion est dérivée de celle d'un casque plus ancien, le chapeau de bouilloire espagnol au 15ème siècle appelé capacete. D'autres sources suggèrent qu'il était basé sur l'armure mauresque et son nom est dérivé de Moro, le mot espagnol pour Maure. Le New Oxford American Dictionary, cependant, affirme que le mot dérive de l'espagnol morrion et morro (objet rond). Le Dictionnaire de la langue espagnole, publié par l'Académie royale espagnole, indique que le terme espagnol pour le casque, morrion, dérive du nom morra, qui signifie « la partie supérieure de la tête ».
En Angleterre, ce casque (également connu sous le nom de pot de brochet) est associé à la New Model Army, l'une des premières armées professionnelles. Il a été porté par les fantassins, ainsi qu'une cuirasse et un manteau chamois ressemblant à ds phalanges, protégeant les flancs des mousquetaires non blindés.

Demande de devis pour un événement